Plutôt bizarre mais j’aime bien

J’ai fait cette nuit un rêve plutôt bizarre mais que j’aime bien. J’ai rêvé que j’ai acheté un ordinateur portable à ma petite sœur, la toute dernière de notre fratrie. Elle n’a jamais mentionné en vrai le besoin d’en avoir un, mais j’aime bien l’idée quand même.

Ce qui est plutôt bizarre, c’est les spécifications de l’ordinateur que je lui ai acheté.

Déjà c’était un 11″, ce que je trouve déjà étrange. Perso, je serais parti sur un modèle un peu plus grand, genre un 13″. Ensuite, c’était un ordinateur de marque HP. Mon premier ordinateur portable que j’ai eu était de marque HP, et j’ai pas très bien aimé l’expérience; donc je ne suis pas sûr d’en racheter un.

Et pour finir, c’était un Core i7 (cool Justin ????); mais par contre c’était un WIndows Vista (seriously). Je ne savais même pas que c’était possible d’avoir un Core i7 sur un Vista.

C’est en fait ce que je trouve le plus bizarre.

Visiter plus d’endroits, prendre plus de photos

Visiter plus d’endroits, prendre plus de photos.

La personne inconnue.

Une personne m’a régulièrement rappelé dernièrement l’ironie de la situation dans laquelle je me trouve.

Je m’explique. J’ai créé il y a quelques mois placesdubenin.com, un répertoire, des « lieux » au Bénin. Restos (premièrement bien sûr parce que c’est un de mes passe-temps favoris), supermarchés, services de livraison, établissements, etc…

Le modèle que j’ai choisi pour ce site est une possibilité pour des personnes d’ajouter les lieux qu’ils connaissent. Ce qui a plutôt bien marché au début.

L’ironie donc comme je disais c’est que la personne qui s’occupe de ce site (moi) ne sortait pas assez. Donc ne pouvait pas découvrir de nouveaux endroits régulièrement.

Et quand cette personne sort, elle n’aime pas prendre des photos.

J’ai donc été « rappelé à l’ordre », et je compte bien changer (à priori j’ai déjà commencé) ça maintenant.

Chère personne qui m’a rappelé à l’ordre, je suis en train de changer ????.

À priori il n’y a pas de raisons

À priori il n’y a pas de raisons.

Alors, mes dernières #DailyNotes n’étaient pas « très joyeuses ». Je crains même que mon site lui même n’ait pris un peu peur ????. Du coup je précise, à priori il n’y pas de raisons.

Peu de personnes le savent (ou personne même quand j’y pense ????), une fois ou deux par an, je passe par des moments plutôt étranges. (Mais maintenant #DailyNotes toi tu sais ????). Je ressens, à priori, sans aucune raison, un très forte mélancolie, accompagnée d’une immense tristesse.

Je n’ai jamais pu attribuer une raison à cela, je sais jusque que je dois passer par là chaque année. C’est devenu quelque chose que j’accepte comme faisant partie de moi. Et là, je crois que je suis en plein dans cette période ????.

C’est vraiment étrange, d’être assis, ou couché, peut être même de bonne humeur; et, juste comme ça, de se mettre à pleurer; ou d’être très triste. Sans savoir pourquoi. Parfois, il m’arrive de trouver ça drôle aussi ????.

Là, ça fait presque deux semaines. Je crois que j’en ai encore pour 7 autres jours avant que tout ça ne s’arrête. Allez, hop, pour le moment, je retourne à mon dodo, qui semble bien marcher.


Photo de Pixabay provenant de Pexels.

Dormir serait un bon remède 🤷🏻‍♂️

Je ne le savais pas, mais apparemment dormir serait un bon remède contre le fait de se sentir mal; ou d’être triste. Je ne l’ai pas lu à quelque part, c’est juste une déduction que j’ai faite à partir de mon expérience d’aujourd’hui.

Comme je me disais dans ma note d’hier, j’ai terminé la semaine un peu retourné émotionnellement (enfin, pas qu’un peu pour être honnête). Et je cherchais quoi faire pour ne plus avoir à penser à ce qui me tracassait.

Eh bien, j’ai fait de longues traites de sommeil, et, apparemment, ça a marché. À chaque réveil, je me sentais léger. Le poids que je ressentais en moi étais parti. Bien sûr, j’ai remarqué que ce n’était pas un remède miracle. Quelques temps après, ma « mélancolie » (ou tristesse 😞) revenait. Et là, je me rendormais pour qu’elle parte.

Je pense que je vais faire pareil demain. Je n’ai pas beaucoup de craintes pour les semaines elles mêmes; parce que je serai suffisamment accaparé par mon travail pour être triste.

Donc, pour le moment ce sera ma solution. En semaine, donner tout au travail. Le week-end, donner tout au sommeil ????. Jusqu’à ce que je puisse enfin m’évader de cette ville, de ce pays dans lequel j’étouffe. Que je puisse aller loin de tout, et de l’origine de mon mal. Je sais, c’est naïf de penser qu’une autre personne/chose en est😅 l’origine, et que je pourrais aller mieux en fuyant. Mais je veux juste partir.

Ça ne saurait plus tarder toutefois. Je peux le souffler à toi #DailyNotes car personne d’autre n’entends (trolling myself here). Je suis à quelques jours, même pas semaines, de pouvoir enfin m’évader 🤗.

Donc, dormir serait un bon remède, mais pas un remède miracle apparemment.


Photo de Burst provenant de Pexels.

Devrais-je me plaindre ?

Parfois, j’ai mal, je ne suis pas content, je suis triste ou j’ai le moral à zéro. Et je me demande : devrais-je me plaindre ?

Parce qu’il y a forcément des personnes qui traversent des situations moins reluisantes que la mienne. Dans ce cas, pourquoi devrais-je me plaindre ?


Note previously in English.

Suis je calculateur si j’anticipe ?

Suis je calculateur si j’anticipe ?

Suis je calculateur si j’utilise les informations que j’ai à ma disposition ?

Le mot calculateur est un peu perçu dans le sens négatif ici.

Pouvoir appeler nos objets perdus

Pouvoir appeler nos objets perdus.

Est ce qu’il vous arrive aussi de chercher un objet pendant trèèès longtemps pour finalement le retrouver dans un endroit anodin ou totalement banal ? Ça peut être une clé, un portefeuille, un stylo, etc…

Moi ça m’arrive. Beaucoup trop ????. Et dans ces situations, je me dis que ce serait cool si on pouvait appeler ces objets, et ils sonneraient. Un peu comme un téléphone. Je sais, je sais, j’ai toujours des idées bizarres.

Pour d’autres applications super utiles, vous pouvez lire cet article que j’ai écrit en Mars dernier.


Note écrite initialement en Anglais ici. Je me suis rendu compte qu’elle était toujours épinglée dans Keep (j’épingle mes idées de notes dans l’application et les désépingle après les avoir draftées ou publiées). Du coup je me suis dit que ce serait une bonne idée de mettre cette version.


Image mise en avant par Negative Space sur Pexels.

Il faut bien que la passion aille quelque part

Il faut bien que la passion aille quelque part, et elle ne peut plus aller que là. Votre souffrance doit servir à quelque chose.

Auteur: Je sais pas. ????

Alors, j’ai retrouvé la suite des notes que j’avais commencé ici. Je vais donc les poster en entier. Pour rappel, j’ai retrouvé ce texte dans mes notes qui datent d’il y a un peu plus de trois ans.

J’ai maintenant totalement le contexte dans lequel j’ai écrit ces notes: je venais de subir ma première déception amoureuse ????.


Le peu de lignes qu’on a envie d’écrire quand on est heureux devient un roman fleuve dès que le malheur vous frappe.

Il faut bien que la passion aille quelque part, et elle ne peut plus aller que là. Votre souffrance doit servir à quelque chose.

Il y a mille ans , quelqu’un a inventé le concept de l’impermanence de la beauté et et l’inévitabilité du changement. Je parie qu’il venait juste de se faire plaquer.

J’ai mis du temps à analyser la valeur de la mémoire; et le fait qu’une chose ne dure pas toujours, ne signifie pas que sa valeur en soi diminue. Ce n’était peut-être qu’une rationalisation, plus douce à l’âme que ne l’aurait été le deuil, le non vécu de la vie. Sincèrement, je n’en sais rien.

Mais j’ai choisi de croire en la mémoire. J’ai choisi de croire en elle. J’ai choisi de croire que le lien n’avait jamais été rompu, et que nous existions chacun dans le cœur de l’autre, comme une singularité secrète.

Elle avait fait de moi un rêveur. Elle avait fait fondre mes craintes. Il y aurait d’autres amours, même, de grands amours. Mais elle avait raison: seul l’un d’entre eux, était parfait.

I remember you everyday.

Justin Ahinon

Une autre chanson qui touche l’âme

Je parlais une fois de « Mon meilleur ami » de Rosny Kayiba comme une chanson qui m’a beaucoup touchée.

J’ai récemment écouté une autre qui m’a aussi autant touché. « Dear God », par Dax.

Dans cette chanson, Dax interroge Dieu sur la religion, le rapport que les Hommes ont avec elle, ses convictions, etc…

Encore une fois, je ne me revendique plus croyant, pratiquant ou appartenant à une quelconque profession religieuse. Mais on va dire que j’ai plutôt un faible pour les chansons avec des airs de mélancolie ou de nostalgie, ou touchant des messages forts. Et celle-ci en est une qui colle parfaitement à ce registre.