Ma sœur la méchante (Ép 7)

Ma petite sœur (F) : Justin tu as du temps pour moi ?
Moi : Tu veux quoi ?
F: Tu vas m’aider en PCT.
Moi : C’est quoi PCT ?
F : Physique Chimie non.
Moi (roulant mes yeux vu que je ne sais plus ce qui se fait en physique chimie en première C) : Aaaannnhhh. Ça a changĂ©. Avant c’Ă©tait SPCT. C’est quel chapitre ?
F : Le premier, cinématique.
Moi : Ok, donne moi quelques minutes j’arrive.

Home sweet home

Home sweet home.

Last Thursday, I had a strong and sudden urge to see my mother. I missed her so much, and I was dying to hold her in my arms.

So I booked the first bus leaving for today, and now I AM AT HOME.

It’s crazy actually the difference between when I’m in Cotonou and when I’m in Parakou.

I was born and raised in Parakou. So I feel totally at home there, and it’s a really great feeling. I’m happy to experience that again.

Of course the photos and videos of my little adventures through the city are coming soon.

Translated with www.DeepL.com/Translator (free version)

Les notifications sont l’ennemi de la productivitĂ©

Depuis quelques temps, toutes mes notifications sur WhatsApp sont désactivées. Pareil sur Messenger et sur Twitter.

Depuis ce temps, on peut dire que tout va clairement mieux. Je ne suis pas continuellement distrait par l’envie d’aller consulter mes messages, ou de voir les dernières rĂ©ponses Ă  mes tweets stupides.

Ce lundi, j’ai rĂ©activĂ© celles de WhatsApp, et j’ai Ă©tĂ© confortĂ© dans mon constat: les notifications, c’est l’ennemi de la productivitĂ©. Vraiment.

Et hop, je les ai toutes désactivées à nouveau.

En ce moment, je te fais confiance

En ce moment, je te fais confiance que tu ne me blesseras pas.

Je ne me rappelle plus oĂą j’ai entendu cette phrase. Mais juste après l’avoir entendu, je me suis dit que j’Ă©tais très concernĂ©.

Je ne saurai dire pourquoi.

Are you okay?

Are you okay?

I usually don’t know how to answer this question. The easiest I’ve found is to just nod my head and say yes.

This avoids other questions, which I don’t necessarily want to answer.

Les choses que je ne peux offrir

Les choses que je ne peux offrir.

Parfois il faut accepter le fait qu’on ne peut pas plaire Ă  tous, qu’on ne peut pas tout donner, qu’on ne peut pas satisfaire tous les besoins.

À partir du moment où on se rend compte de cela, on se retrouve plus libre; comme si un lourd fardeau venait de nous être ôté.

Ces personnes avec lesquelles il est agréable de travailler

Ces gens avec qui il est agréable de travailler.

Que ce soit sur le plan professionnel ou personnel, je suis naturellement attirĂ© par les personnes qui sont expressives. Des gens qui savent mettre leurs camarades Ă  l’aise, des gens qui savent mettre les autres Ă  l’aise.

Mes meilleures expériences de travail ont été avec des personnes qui ont réussi à créer un environnement de travail amusant et productif pour moi.

RĂ©cemment, une personne que je respecte et admire beaucoup dans la communautĂ© WordPress a rejoint notre Ă©quipe de contributeurs core de WordPress Ă  Yoast. C’est dire Ă  quel point je suis ravi.

Cette personne a Ă©tĂ© l’une de celles qui ont rendu mon expĂ©rience de contribution plus qu’intĂ©ressante au cours des derniers mois.

J’ai hâte que ce soit officiel pour pouvoir crier ma joie sur les toits ????.

Chérir les petites avancées

Avec le temps, j’ai appris Ă  chĂ©rir les petites avancĂ©es que je fais.

Je suis d’un naturel très enthousiaste, c’est donc une très bonne mĂ©thode pour me motiver Ă  long terme.