Justin at his best

Justin at his best is a passionate Justin, a committed Justin; and a Justin who feels that his efforts are appreciated and useful.

He’s a rested guy, who didn’t spend every other day of the weekend working on side projects ????. He’s a Justin who ate well the night before. Who smiles when he’s about to start work.

Everyone loves a Justin at his best ????.

He is the guy you can see on a beautiful sunny day (and especially on a day when it’s not raining).

Well, you’re probably wondering what I’m saying here. (Me too).

What if an alien came to Earth

Totally crazy idea that came to me today. What if an alien came to Earth, would it be free to move?

I mean, what right do states have to appraehend it; because it’s not from this planet? If he has no intention of harming humans, it should be able to go wherever he wants, right?

I mean, that’s what I think is intimately logical. Then there’s what happens in reality.

Such a thing would happen that the poor would be taken illico presto to a secret place to …

Afterwards, maybe it’s me who’s making too many films. Maybe no alien will ever set foot on our planet!


Featured image by Erik Mclean on Unsplash

Coucou les fragiles

Prière ne pas prendre cette note trop au sérieux (quoique ?).

Il y a tellement longtemps que j’ai envie d’écrire ceci que je ne puis m’empêcher de sourire maintenant que j’ai commencé.

Ça fait maintenant un an (il y a quelques jours) que je vis à Cotonou. Avant ça, j’ai passé la grande partie de ma vie à Parakou.

J’ai donc été très très surpris quand, dès le mois de novembre, les autochtones (j’entends par là les personnes ayant passé la grande partie de leur vie à Cotonou) se sont presque unanimement mis à se plaindre de l’harmattan.

J’étais genre ??‍♂️??‍♂️??‍♂️??‍♂️?????. Le truc c’est qu’il n’y a pas d’harmattan à Cotonou. Enfin, pas de vrai harmattan avec ses rafales sèches, cinglantes et froides de vent qui te glacent les os.

So, chers amis les fragiles, désolé mais non.

Sur ce ??.

Le parapluie ☂️

Le parapluie ☂️

Depuis quelques semaines une question me tourmente l’esprit. Et si on me demandait de choisir un objet et un seul avec lequel je me retrouverais dans un désert, que choisirais-je?

À chaque fois que j’y pense j’ai envie de dire : un parapluie. Je ne sais absolument pas pourquoi j’ai envie de partir dans un désert avec un parapluie ?. Alors que j’aurai plus besoin d’une bouteille d’eau, d’une brosse à dent, de ma canne à selfie ou de mon téléphone portable avec un connexion 5G, mais sans le chargeur ??‍♂️!

Peut-être à cause de la sensation de protection que procure un parapluie ? Quand je suis en dessous, j’ai l’impression que rien ne peut plus m’atteindre. Que je peux lutter contre vents et marées, et m’en sortir sans une seule égratignure.

Alors c’est décidé ! Je partirai avec mon parapluie.


Photo by Eunice Stahl on Unsplash