2019, le bilan de l’année

Cet article n’est pas prémédité. Je n’ai jamais planifié de l’écrire. Il peut donc prendre fin plus rapidement ou brusquement qu’on ne l’espère d’un bilan d’une année entière.

L’année des inattendues

Je pense que s’il y a un mot que je peux mettre sur l’année 2019, c’est inattendu. En effet, je ne pouvais absolument pas prédire que je serai là où je suis actuellement en début d’année. Je pouvais encore moins prévoir ce que je fais actuellement.

Disons que dans mes espérances (passives), je me voyais dans un tout autre domaine, en train de faire ou d’apprendre des choses complètement différentes.

Je suis particulièrement fier de ce que j’ai accompli durant cette année. Et encore plus reconnaissant envers toutes les personnes qui m’ont donné ma chance et ont cru en moi à diverses étapes de mon parcours.

WordPress, encore plus de WordPress

Cet inattendu dans mon parcours de 2019, c’est principalement WordPress. Bien qu’il occupait déjà une place, et une grande dans mes activités, il en a encore pris beaucoup plus. J’ai vraiment appris beaucoup de cet outil durant l’année, ainsi que rencontré de nombreuses personnes grâce à lui.

J’ai exploré de nouveaux horizons, occupé des positions avec de très hautes responsabilités en contribuant à ce CMS qui propulse pas moins de 35% des 1 million de site les plus populaires dans le monde.

WordPress, encore plus de WordPress

Non, ce n’est pas une répétition. Pour l’année qui viendra, je vais travailler encore plus avec WordPress. Alors que jusque là, je ne me suis focalisé que sur l’aspect développement du CMS, j’explorerai de nouvelles sphères, dans des rôles plutôt variés.

J’espère en apprendre beaucoup plus.

Beaucoup plus d’ « humain »

Alors que j’ai énormément travaillé sur le plan professionnel en 2019, le côté humain et relations humaines était plutôt catastrophique. Ouais, carrément. Je compte corriger cela en dès demain, donc l’année prochaine. La nature même et les conditions de ma vie professionnelle vont d’ailleurs beaucoup favoriser cela.

J’espère pouvoir en parler beaucoup plus dans les prochaines semaines.

Me, Myself and I

En me concentrant beaucoup plus sur le travail l’année dernière, j’ai totalement fait fi de MOI. J’ai dû faire des privations, consentir à des concessions et à moult sacrifices au détriment de mon bien-être personnel.

Cela aussi je compte bien le corriger dès les prochains jours (en fait, j’ai déjà commencé).

Voilà c’est tout pour aujourd’hui. Comme prévu ça s’arrête brusquement. Je suis particulièrement content d’avoir commencé les #DailyNotes il y a quelque mois; cela me permet d’écrire cet article sans en faire trop. Une note comme celle de tous les jours.

Bye Justin. On se revoit l’année prochaine, demain.