Où est passé « Les doigts de l’ange » ?

Jour 25 du #defi30joursecriture: Inventer une intrigue autour d’une œuvre d’art.


Les gardes du palais couraient dans tous les sens ce matin. Quelque de grave avait dû se passer.

« Les doigts de l’ange », le célèbre tableau de la collection privée de Khayr ad-Din Barberousse – le cadet des célèbres frères Barberousse – venait de disparaître. Ce tableau faisait la fierté de Khayr, et il n’hésitait pas à l’exhiber à chaque personnalité qu’il recevait dans son palais.

C’est donc la rage au ventre qu’il allait et venait dans tout le palais depuis la disparition de son œuvre favorite.

Les courtisans, employés et esclaves du palais tremblaient déjà de peur à l’idée de ne pas retrouver le tableau. Khayr ad-Din Barberousse avait la triste réputation d’être impitoyable envers ses sujets quand il était contrarié.

Il fallait donc retrouver le tableau. Coûte que coûte.

Publié par segbedji

Hi 👋🏻. Je suis Justin. Je suis un développeur et contributeur actif au cœur de WordPress basé à Cotonou au Bénin. Depuis 2019, je participe activement au développement du CMS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *