Alunissage dans 3… 2…. 1

Jour 5 du #defi30joursecriture.


21 juillet 1969. Apollo 11 a été une réussite. Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins venaient de réussir l’une des missions les plus audacieuses de l’espèce humaine : se poser sur la lune.

Alors que Neil descendait du module de commande du vaisseau spatial, une violente secousse se fit sentir. Mais rien de trop grave : « Cela doit être dû aux variations de température de la croûte lunaire provoquées par notre atterrissage » se dit-il. Il finit par complètement descendre, et pendant quelques secondes admira la merveilleuse offerte par cette planète encore inconnue de l’homme.

C’est à ce moment que survint la tragédie. Celle qui est restée longtemps dans les mémoires et dont les médias de l’époque parlèrent de longues années durant.

La petite secousse de « rien du tout » était en fait un violent séisme. Neil vu brusquement soulevé de la lune par la force du tremblement. Le vaisseau quant à lui n’a pas résisté au choc. Il se disloqua rapidement, et on pouvait voir les différents compartiments voler en éclat.

Buzz et Michael n’eurent pas le temps de faire quelque choses. Ils moururent sur le coup.

Quant à Neil, sa combinaison se déchira, et il finit également par mourir asphyxié.

C’est ainsi que prit fin ce qui fut qualifié plus tard du plus grand fiasco de l’histoire de l’exploration spatiale.

Quand, quelques jours plus tard, les chercheurs de la NASA se penchèrent sur les causes de cet accident, il s’avéra qu’ils avaient mal calculé la trajectoire de la fusée, et donc fait poser les trois braves hommes sur une face de la lune avec une forte activité sismique.

Publié par segbedji

Hi 👋🏻. Je suis Justin. Je suis un développeur et contributeur actif au cœur de WordPress basé à Cotonou au Bénin. Depuis 2019, je participe activement au développement du CMS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *