Categories
Daily notes

Oui je stagne

Je me posais des questions il y a quelques semaines sur moi, mon avenir, et principalement sur le fait que je stagnais. Quand j’écrivais cette note il y a quelques semaines, je crois que je connaissais déjà la réponse à ma question.

Oui, je stagne. C’est clair. Je stagne depuis un bon bout de temps. J’essayais de me convaincre du contraire, ou d’éviter d’y penser.

Oui je stagne

Et quand les doutes m’assaillaient beaucoup trop, j’envisageais la fuite comme échappatoire. J’envisageais sérieusement de partir. De partir loin d’ici, de cette ville, de ce pays où je ne me sentais plus vivre.

Aujourd’hui, je me demande, fuir, est ce la bonne solution ? Jusqu’à quand fuirai-je ? À ma nouvelle destination, que ferai-je si je me sens stagner à nouveau ? Fuir ? Encore ? Éternellement ?

Stagnation is easy, change is hard

Seth Godin

Je crois que je dois plutôt me poser les bonnes questions. Celles que j’ai toujours essayé d’éviter.

Qu’est ce qui a changé ? Quand est ce que le déclic s’est t’il produit ? N’y a t’il pas une autre solution ?

Merci beaucoup à toi cher ami pour avoir permis cette remise en cause.